Follow:
Lifestyle

Ces choses étranges et paranormales qui me sont arrivées

Halloween est tout près. C’est l’occasion de vous raconter quelques histoires étranges qui me sont déjà arrivées. Il ne m’est pas arrivé énormément de choses, mais je crois personnellement que nous sommes entourés d’énergies et qu’il est possible de communiquer avec elles, indirectement ou volontairement. Je n’ai aucun don particulier et je ne suis pas du genre à « attirer les esprits », mais j’avais envie de vous parler de mes expériences surnaturelles… Attention, il s’agit d’un article plutôt long, alors prenez un petit thé avant de commencer votre lecture !

Le chien qui aboie

Vous le savez peut-être, après l’école obligatoire, je suis allée vivre 10 mois en Angleterre. Là-bas, j’avais une chambre à moi, petite mais assez confortable. Ma fenêtre donnait sur le cimetière d’à côté. Rien de très choquant, parce que j’ai grandi à quelques mètres du cimetière de ma ville. Dans ma chambre, il y avait une sorte d’alcôve qui me faisait penser à une cheminée. En y repensant, je ne suis pas sûre que c’était vraiment une cheminée… Enfin bref !

La journée, nous avions les cours, puis nous traînions un peu. Ensuite, je rentrais manger avec ma famille d’accueil et parfois, je retrouvais mes amis le soir un moment. J’étais souvent par terre dans ma chambre, parce qu’elle était petite et que j’avais un lit à étages. Donc je ne pouvais pas vraiment m’y asseoir. Au bout d’un certain temps, j’ai commencé à attendre une sorte de chien qui aboie, ou qui éternue. Ca venait de cette « cheminée ». Et c’était tous les soirs, pas à la même heure, et c’était à chaque fois un seul coup. J’ai eu beau réfléchir à ce que ça pouvait être, je ne voyais pas. Alors je me suis dit que j’allais lui répondre. J’ai dit « santé » à ce son, mais ça n’a eu aucun effet. Le bruit revenait tous les soirs. Jusqu’au jour où j’ai osé en parler à ma meilleure copine d’Angleterre. Je lui ai dit que chaque soir, j’entendais un bruit de chien qui aboie ou qui éternue. Et à partir de cette confession, je ne l’ai plus jamais entendu…

Au revoir petit chat

J’ai toujours grandi avec des chats. Il y avait Nirvana, dite Nini et Domino. Nini, c’était le chat de ma maman, mais quand elle a déménagé en ville avec mon papa, c’est mes grands-parents qui l’ont recueillie. En tant qu’enfant, on est jamais très doux avec les chats. Et bien sûr, je n’étais pas très proche de Nini, parce qu’elle avait tendance à être peureuse et à m’éviter. Puis, j’ai gagné en maturité et elle me laissait l’approcher. Je passais beaucoup de temps avec elle. Mais elle était déjà âgée. Puis, un jour, il a fallu l’endormir. Je ne m’y attendais pas du tout. Elle avait l’air d’aller bien. J’ai demandé la raison à ma grand-mère dernièrement mais elle ne s’en souvient plus…

Bref, du coup, Nini est morte. Je me souviens être rentrée de l’école, monter chez mes grands-parents pour voir la voir et passer un moment avec elle. Mais non, elle n’était plus là. J’étais tellement triste et en colère contre les adultes. Ce qui m’avait fait le plus mal, c’était de ne pas avoir pu lui dire au revoir… Quelques jours plus tard, j’étais à ma fenêtre, en train de regarder dehors. Et là, devant moi, j’ai vu Nini passer à toute vitesse. Elle était vraiment à quelques centimètres de mon bras et ça n’a duré que quelques secondes. J’étais tellement émue de l’avoir vue et qu’elle soit venue me dire au revoir…

Quant à Domino…

Je pensais me focaliser sur Nini, mais la mort de Domino vient de me revenir… Il faut savoir que Domino était un chat à trois pattes. Il avait eu un accident et nous l’avions sauvé puis recueilli chez nous. Mais du coup, une de ses pattes arrières s’arrêtait au niveau de son genou. Ca ne l’empêchait pas de grimper aux arbres et d’être très heureux. Quand il voulait aller dehors, nous l’accompagnions, pour ne pas qu’il s’aventure trop loin et surtout, qu’il ne se batte pas avec d’autres chats. Et nous lui mettions un collier avec une véritable petite cloche. Pas un collier à clochette comme la plupart des chats porte. C’était plutôt comme une clochette de chèvre…

Enfin bref ! Vers la fin de sa vie, Domino se traînait beaucoup et souvent, son moignon touchait le sol et ce n’était pas un bruit très agréable à entendre. Quand il est mort, on savait qu’il était toujours là. On entendait régulièrement sa clochette ainsi que le bruit de son moignon qui touchait par terre. Et on le sentait tout près de nos pieds le soir, quand on allait se coucher.

Mary King’s Close

En 2013, je suis partie en voyage d’études en Ecosse, à Edimbourg plus précisément. Si vous n’y êtes encore jamais allés, je vous le recommande ! C’est une ville incroyable qui regorge de secrets et de trésors. Nous avions prévu de visiter les closes de la ville. Il s’agit en fait d’une ancienne partie d’Edimbourg qui a été recouverte quand ils ont réaménagé la ville. Tout est fait pour nous remettre dans l’ambiance de l’époque et de la peste noire. C’est très intéressant à visiter, malgré le côté un peu trop mis en scène. En tout cas, c’est ce que je me suis dit sur le moment. Moi, j’aime pas avoir peur. J’aime pas jouer à me faire peur. J’aime pas sursauter. Et là, à certains moments, c’était vraiment dans ce style. Pourtant, il m’est arrivé une chose très étrange dans cet endroit…

Au bout d’un moment, nous atteignons une pièce qui servait de cuisine et de salle à manger. On nous apprend qu’à l’époque, on buvait beaucoup de bière parce qu’elle était plus propre que l’eau. Et que du coup, même les enfants en buvaient ! J’étais plus apaisée qu’avant parce que je sentais que la partie exagérée était passée et comme j’adore l’Histoire, j’absorbais toutes ces anecdotes. Puis, nous sommes passés dans la pièce d’à côté. Là, je me suis sentie envahie d’un sentiment extrêmement fort. J’ai eu envie de pleurer, j’étais remplie d’émotions et de tristesse. Apparemment, dans cette pièce vit l’esprit d’une petite fille. Elle est triste parce que ses parents sont morts et qu’elle se retrouve toute seule. Sur le moment, j’ai été celle qui a été le plus impactée et je me suis dit que c’était peut-être parce que j’étais la seule maman du groupe… Mais d’autres personnes ont aussi senti cette énergie de tristesse autour d’eux… Une fois éloignée de la pièce, je me sentais mieux, bizarre non ?

Cet article vous a plu ? Epinglez-le sur Pinterest !

 

 

Vous est-il déjà arrivé des choses étranges et paranormales ?

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Blogueuse suisse depuis février 2016. J’aime partager les aspects positifs de ma vie. Que ce soit des maquillages colorés, ma vie de maman ou encore quelques recettes de cuisine. Je suis également la fondatrice du Club Confetti depuis 2017.

Share on
Previous Post Next Post

Vous aimerez aussi

7 Comments

  • Reply Joyful Dreams

    Ça donne des frissons ! J’adore lire les histoires de ce genre depuis toute petite. J’ai toujours été attirée par le paranormale et honnêtement j’y crois parce que j’ai vécu des expériences pour le moins étrange. Mais celle qui m’a le plus marqué je crois, c’est lorsque que j’étais adolescente et que j’ai vécu 8 ans avec mes parents dans un appartement où il y a eu un pendu il y a quelques années. Au départ on n’étais pas au courant de ça et il nous arrivait pleins de choses effrayantes. Pour en citer quelques unes : saignements aux ongles, objet qui disparaît et ne re-apparaissent pas, mon sapin qui s’est allumé seul, la cage de mon lapin nain qui se mouillait comme une piscine alors que son biberon était rempli, des voix nous appeler, ma mère qui a aperçu une silhouette, des esprits qui apparaissent lorsqu’on prend en photo le miroir, la porte d’entrée qui nous empêche de sortir (on a dû appeler quelqu’un qui a dû la casser carrément), … Le pire, c’est que pendant que je vivais là-bas, j’ai développé une sérieuse dépression. J’étais suicidaire et je me mutilais très souvent. Alors qu’avant d’emménager là-bas, j’étais une personne heureuse et sans soucis de ce genre. Au moment où j’ai déménagé, tout c’est arrêté ! Je garde un souvenir très amère de cette période et je n’oublierai jamais tout ce qui s’est passé (je t’ai pas tout raconté sinon il faudrait en faire un roman haha).

    30 octobre 2018 at 10 h 20 min
    • Reply Jade

      Mais quelle horreur ! Ca donne franchement pas envie d’aller mettre les pieds dans cette maison…
      En tout cas, merci pour ton histoire, c’était chouette à lire 🙂

      30 octobre 2018 at 18 h 41 min
  • Reply Trois histoires étranges qui me sont arrivées - Ally Bing

    […] j’ai lu l’article de Jade dans lequel elle raconte les aventures paranormales qu’elle a pu vivre au cours de sa vie. […]

    31 octobre 2018 at 10 h 01 min
  • Reply Myrtilla

    Wow comme ça m’a fait venir la chair de poule ton article !! C’est vraiment flippant ! Je ne crois pas avoir déjà vécu ce genre de choses, mais je suis curieuse de les lire chez les autres… et j’y crois même !

    2 novembre 2018 at 11 h 11 min
    • Reply Jade

      C’est toujours chouette à lire, j’adore ça aussi ^^’

      2 novembre 2018 at 11 h 45 min
  • Reply Valérie Zbinden

    Trop sympa ton article ! Je crois tout à fait à ces énergies qui nous entourent. Trop choue l’histoire de tes chats. J’espère que le mien viendra aussi nous faire des signes lorsqu’il ne sera plus là.

    2 novembre 2018 at 22 h 06 min
    • Reply Jade

      Contente que ça t’ait plu 🙂 Oui, peut-être qu’il veillera sur toi quand il ne sera plus là 🙂

      6 novembre 2018 at 8 h 58 min

    Leave a Reply