Follow:
Lifestyle, Voyage

Voyage aux USA : Albuquerque – Holbrook

Me voici rentrée de deux semaines de road trip aux Etats-Unis. Je suis partie là-bas avec mon copain. Nous avions prévu de parcourir une partie de la route 66, tout en faisant quelques détours pour visiter un peu plus la côte Ouest. J’ai maintenant envie de partager avec vous ce merveilleux voyage.

9 juillet : Genève – Albuquerque

Commençons par le vol, car c’était la première fois que voyageais si loin et donc si longtemps. On a tout d’abord effectué un vol Genève – Amsterdam, puis Amsterdam – Los Angeles. Lors de ce trajet, on nous a servi des repas que j’ai franchement trouvé bons. Les desserts étaient particulièrement bons (quoi de mieux que de manger des profiteroles à des milliers de mètres d’altitude ?). Quant aux toilettes, c’est allé sans souci majeur. Durant ce vol, j’ai regardé deux films : Eternal Sunshine of the Spotless Mind avec Jim Carrey et Kate Winslet, que j’avais toujours voulu voir et Dirty Grandpa, film un peu stupide avec Zac Efron et Robert DeNiro. Pour passer le temps, j’ai un peu lu, dormi et joué à ma Nintendo DS.

 

Une fois arrivé à Los Angeles, on était bien contents de sortir de l’avion pour se dégourdir les jambes. A l’aéroport, on se fait accueillir par un immense drapeau des Etats-Unis ainsi que par une photo de Barack Obama. Encore heureuse que ce soit lui qui m’accueille et pas un autre (hum hum). Après avoir passé la douane et récupéré nos bagages, nous devions nous diriger vers un autre terminal pour prendre notre vol Los Angeles – Albuquerque.

 

Là, c’était un petit avion qui ne volait pas très haut. J’ai donc eu ma première vision des Etats-Unis à travers ces hublots. J’étais sans voix : on a survolé le grand canyon et de grandes étendues sauvages. A notre arrivée, j’étais stupéfaite de l’étendue de rien qui s’étalait devant mes yeux. Ici, il y a soit des maisons, soit des montagnes, soit des arbres pour boucher la vue. Là-bas, il y a juste rien.

 

Etats-Unis

Nous avons ensuite pu aller chercher notre voiture de location : une Ford Mustang rouge. Moi qui n’aime pas les voitures, autant vous dire que celle-ci ne m’a pas laissé indifférente. Nous sommes arrivés sans encombre à notre premier motel qui était exactement comme dans les films. Juste le temps de poser nos affaires et nous voilà partis manger un burger (veggie pour ma part !). Ensuite, hop au lit, avec la climatisation bien sûr !

10 juillet : Albuquerque

Peu de décalage horaire, nous nous sommes levés vers 8h00, avons pris notre petit-déjeuner puis sommes partis visiter un musée. Il s’agit d’un centre culturel indien Pueblo. Là-bas sont exposés de nombreux objets de la vie quotidiennes des Amérindiens et on y explique différents aspects de la religion, de l’artisanat et du bouleversement qu’ils ont subi lors de l’arrivée des envahisseurs blancs. J’ai trouvé ce musée très intéressant et assez riche en explications. Ce jour-là avait lieu une démonstration de danse Pueblo. Nous avons pu y assister et j’ai vraiment été touchée de pouvoir approcher cette culture.
Ensuite, nous sommes allés visiter le zoo d’Albuquerque et nous avons pu expérimenter la chaleur abominable qu’il fait au Nouveau Mexique. C’était sympa, mais sans plus. Les zoos, c’est plus trop mon truc.

 

Après, nous voulions visiter un peu la ville d’Albuquerque et sommes allés faire un tour dans la vieille ville. Là-bas, j’ai pu boire mon premier café glacé et il était vraiment le bienvenue ! C’était un chouette petit coin, sauf que le parking était vraiment cher. Nous ne sommes donc pas restés longtemps.

 

Albuquerque
Pour continuer notre visite, on s’est rendus au centre ville actuel d’Albuquerque et nous sommes allés au cinéma. Bah oui, tant qu’à faire et vu le prix, autant profiter de voir un film qui n’est pas encore sorti par chez nous. On est donc allés voir Now You See Me 2 (Insaisissables 2). En sortant du cinéma, nous avons eu droit à un festival de voitures pimpées qui se faisaient toutes concurrences sur la route. On s’est enfilés dans un bar pour manger quelques tacos et on est retournés au motel se coucher.

11 juillet : Albuquerque – Holbrook

De bon matin, nous avons quitté Albuquerque pour rouler en direction de Holbrook. Sur le trajet, nous suivions principalement l’autoroute 40 mais nous avons aussi pu prendre la route 66 pendant un petit moment. C’est moins rapide mais c’est tellement plus beau !

 

Route 66
Pour le déjeuner, nous avons fait halte à Gallup et nous avons mangé dans un diner typique des années 50, un vrai trésor ! Ensuite, nous avons fait route direction notre premier parc national : Painted Desert. Il s’agit de roches qui se trouvaient sous l’eau et qui ont été colorées par des dépôts de fer (et autres). Le paysage est à couper le souffle.

 

Painted desert

 

A notre arrivée au parc, on nous distribue un plan avec le chemin à parcourir, en voiture of course, parce que là-bas, tout se fait en voiture. On a donc traversé une bonne partie du parc en s’arrêtant à chaque point indiqué sur le plan. Nous avons pu découvrir des ruines amérindiennes et même nous promener au milieu de dunes appelées mesa. A un moment, on arrive à un endroit où la route 66 coupait le parc. Ils y ont installé une carcasse de voiture qui donne vraiment tout son charme à l’endroit.

 

Mesa

 

Au bout d’un moment, nous avons fait demi tour pour atteindre notre motel avant la nuit, à Holbrook. Nous y sommes arrivés en fin d’après-midi et nous nous sommes donc installés dans ce logement un peu spécial : il s’agit d’une chambre en forme de tipi ! Lors de l’apogée de la route 66, il existait beaucoup de motels WigWam, mais à présent il n’en existe plus que deux : à Holbrook et à San Bernardino.

 

Route 66

 

Holbrook est une petite ville où il n’y a pas grand chose à voir, ni à faire. Si la route 66 ne la traversait pas, il y aurait encore moins d’intérêt à y aller. Nous sommes donc partis nous aventurer dans ces rues. Autant dire qu’on a vite fait le tour. Alors nous nous sommes assis un moment pour regarder des locaux d’origine amérindienne danser. J’ai même été invitée à danser avec une jeune fille, c’était vraiment un moment incroyable. J’aime beaucoup le fait qu’ils gardent leurs traditions et qu’ils la partagent.
Pour le dîner, nous avons trouvé une sorte de restaurant / hôtel / saloon où manger, puis nous sommes allés nous coucher dans notre tipi.
 

12 juillet – Holbrook

Le matin, nous nous sommes réveillés avec plein de gros insectes morts vers notre porte, ainsi que deux d’entre eux qui avançaient vers nous.
Le motel WigWam n’offrant pas le petit-déjeuner, nous sommes partis manger ailleurs. Enfin, on a essayé. Mon copain a pu manger un breakfast burrito (avec de l’oeuf, du lard et plein de trucs qui avaient l’air dégueu, surtout le matin) mais moi, bah pas grand chose. On est repartis en direction du parc national de Painted Desert pour visiter la partie qu’on avait pas encore faite : Petrified Forest et Rainbow Forest.

 

Petrified forest

 

On a commencé par visiter le musée du Rainbow Forest où on a pu voir des fossiles de dinosaures et faire un tour au milieu de ces fameux arbres colorés. Il s’agit en fait d’arbres fossilisés. C’est un phénomène très impressionnant, parce qu’on dirait un véritable tronc, mais il s’agit de roche !
Là-bas, j’ai pu manger quelques barres de céréales et boire un peu de jus d’orange (quand même hein). Nous avons continué notre visite du parc en faisant quelques haltes pour marcher un peu. Au final, on pensait qu’il nous restait beaucoup de choses à voir mais pas tant que ça.

 

En début d’après-midi, on était donc de retour à Holbrook. On a fait une sieste (décalage horaire oblige) et on a lu un peu au frais de la clim.
Ensuite, on est allés visiter un ancien tribunal qu’ils ont transformé en musée. La visite était très intéressante et le bâtiment était, encore une fois, comme dans les films ! Ensuite, on est allés boire un thé glacé dans une petite boutique très sympa. La dame qui s’occupait du lieu a été très gentille avec nous et nous a même donné quelques conseils pour la suite du voyage.

 

Nous sommes ensuite allés faire un saut au Rainbow Rock Shop qui est tenu par un vieux monsieur. Devant ce magasin se tiennent de grandes statues de dinosaures qu’il a mis plus de vingt ans à construire. On y a acheté quelques cailloux, dont un morceau de bois fossilisé. La soirée a été assez tranquille et on a pensé à mettre un linge contre la porte pour empêcher les insectes d’entrer !

WigWam

 
Voilà pour la première partie de mon voyage aux Etats-Unis. La suite sera également riche en aventure.
Avez-vous déjà effectué de longs trajets en avion ? 
 
 
 
Blogueuse suisse depuis plusieurs années, Jade se consacre à l’écriture de Hey Little Dolly de façon sérieuse depuis 2016. Sur ce blog, elle vous propose des maquillages colorés, parce qu’elle estime que la vie a besoin de couleurs. Jade est une personne positive et elle écrit dans le but de vous transmettre cette bonne humeur.
Rendez-vous sur Hellocoton !
Share on
Previous Post Next Post

Vous aimerez aussi

5 Comments

  • Reply Be Badass

    super joli ! J'aime tellement les états-unis tu m'as fait voyager ! mon plus gros voyage a été NYC et j'ai tellement aimé tu m'as donné envie de découvrir de nouvelles choses
    Des bisous
    Marine du blog Be Badass
    http://www.bebadass.fr

    30 juillet 2016 at 19 h 03 min
  • Reply Pomme

    Ca à l'air drolement sympas ! Je compte passe vite fait par les USA pendant mon tour du monde !!

    5 août 2016 at 11 h 38 min
  • Reply Jade

    Oh oui, je te conseille les parcs nationaux 🙂

    6 août 2016 at 20 h 45 min
  • Reply Jade

    C'est vraiment un pays à visiter une fois au moins, c'est clair !

    6 août 2016 at 20 h 45 min
  • Reply Julie de Graines de Blogueuses

    Merci pour ce récit de voyage complet et passionnant. J'ai hâte de pouvoir faire à mon tour l'ouest américain!

    21 août 2016 at 9 h 45 min
  • Laisser un commentaire