Follow:
Girl talk

25 choses que j’ai apprises en 25 ans

Aujourd’hui, j’ai 25 ans. Ca ne veut pas dire grand chose, mais c’est tout de même un pas important dans la vie de quelqu’un. J’avais envie de faire un article sur les choses que j’ai apprises au fil des années, des choses que j’ai apprises sur la vie. Au final, la vie est remplie de petits moments qui ne durent pas et à mon avis, l’important c’est de faire en sorte d’avoir le plus de bons moments possibles. Il est inévitable de passer par des moments difficiles dans une vie, mais l’important est de se concentrer sur le positif et d’être heureux.
 
The older you get, the more it means
 
1. La plupart des gens sont hypocrites. Oui, même ceux auxquels on fait terriblement confiance, ceux qui nous guident. C’est souvent difficile à digérer lorsqu’on le découvre et c’est vrai que ça peut briser quelque chose dans une relation. L’important, c’est de ne pas se laisser toucher par ça et d’aller de l’avant.

2. Il ne faut pas s’attendre à recevoir autant qu’on donne. En tant que personne généreuse, c’est souvent un coup bas de se rendre compte qu’en fait, les gens ne sont pas comme ça et qu’ils sont plutôt égoïstes. Heureusement, il existe de merveilleuses personnes sur lesquelles on peut toujours compter.

3. Le sexisme existe toujours et le slut shaming est réel. Je ne suis pas sûre que je doive m’étendre là-dessus, car c’est un sujet tellement vaste. Au fil de ma vie, on m’a parlé de féminisme, un peu comme faisant partie de l’Histoire et donc au passé. En étant adulte, je me rends compte que le sexisme est malheureusement toujours d’actualité…

4. La gynécologie n’est pas ce qu’on croit qu’elle est. En lisant Le choeur des femmes de Martin Winkler (que je vous conseille plus que vivement), j’ai pris une gigantesque claque en plein visage. Tant de choses sont tues entre femmes, beaucoup trop de sujets restent tabous alors qu’ils nous concernent toutes : à commencer par les règles, mais pas seulement ! (A suivre…)

5. Le théorème de Pythagore ne me servira jamais à rien. Je ne le savais déjà pas lors de mon examen de maths à 15 ans et je ne l’ai jamais réutilisé depuis. J’ai même envie de dire : j’en étais sûre ! Inutile de trop stresser à l’école, même si ces années comptent énormément pour le futur. On trouve toujours un moyen de rebondir et de faire de son mieux.

6. On croit vivre dans une société libre, mais elle ne l’est pas. Les réseaux sociaux m’ont permis d’ouvrir les yeux sur notre société et la façon dont on se fait manipuler au quotidien par les médias, les politiciens et les lobbys…

7. La vie est trop courte pour ne pas oser faire ce que l’on veut. Que ce soit au niveau des piercings, tatouages, de la couleur de ses cheveux ou de son choix de travail, faites ce qui vous fait plaisir !  Il en va de même avec les habits qu’on porte. L’important, c’est d’être heureux. Do what you love and love what you do.

8. Il faut profiter des gens tant qu’ils sont encore là. Je n’ai encore jamais eu à affronter la mort de mon entourage. Je suis très proche de mes grands-parents maternels, avec qui j’ai grandi et que je vois toutes les semaines. Le jour où ils ne seront plus là, je sais que je serai dévastée. C’est pourquoi je profite de chaque instant passé à leur côté. Et c’est exactement pareil avec le reste de mes amis et ma famille, parce qu’on ne sait jamais ce qui peut nous arriver.

9. Il ne faut pas avoir honte de préférer rester chez soi un samedi soir plutôt que de sortir jusqu’au lever du soleil. Voilà, ça c’est dit. Je préfère de loin une soirée entre copines à discuter toute la nuit plutôt que d’aller me déhancher sur de la musique que je n’aime pas et qui est huit fois trop forte et boire des verres six fois trop chers.

10. Il y aura toujours quelqu’un pour critiquer ce que tu fais. Pas de miracle, on est tous différents et donc, on ne peut pas plaire à tout le monde. En plus, certaines personnes aiment particulièrement critiquer les autres et les rabaisser pour se sentir supérieur.

11. La beauté se conjugue au pluriel. Tout simplement parce qu’il n’y pas qu’une seule façon d’être belle et qu’une fois encore, nous sommes tous différents. En allant voir des spectacles de burlesque, on se rend compte de la diversité qui existe dans les formes du corps féminin et ça rebooste la confiance en soi ! Chacune et chacun est magnifique à sa façon.

12. Les goûts et les avis changent à travers le temps. La vie est une aventure dans laquelle on ne cesse d’apprendre. Socrate disait : « tout ce que je sais, c’est que je ne sais rien ». A mon avis, c’est entièrement vrai. On ne peut tout savoir et donc, notre avis ne peut qu’évoluer en apprenant de nouvelles choses.

13. La gentillesse est une des choses qui comptent le plus sur cette terre. Je me suis souvent demandé ce qui comptait le plus pour moi. Le bonheur ? Oui, mais comment l’obtenir ? Ou alors, que se passe-t-il pour que je ne sois pas heureuse ? Ce qui me rend triste, c’est la méchanceté. Donc, je pense que la gentillesse est une chose essentielle, dont tout le monde a besoin. Ainsi que le respect, bien sûr.

14. Il ne faut pas hésiter à couper les personnes toxiques de sa vie. Ca ne sert à rien de se pourrir la vie avec de la négativité. Si vous connaissez des personnes qui ne vous parlent que de choses négatives, virez-les de votre vie. Assurez-vous quand même que ces personnes ne sont pas en détresse psychologique, là, il est important de faire preuve de gentillesse et de soutien.

15. La nature est fragile et se raréfie, préservons-la ! On ne le répétera jamais assez : la planète va mal et nous sommes les premiers responsables. Quelques petits gestes simples peuvent faire la différence. Pensez à trier vos déchets, limiter vos consommations, réduire voire supprimer votre consommation de produits animaux. Et bien d’autres choses si simples qui peuvent faire la différence !

16. L’amour demande des efforts. Il ne faut pas croire les belles histoires d’amour que l’on voit au cinéma. L’amour n’est pas fait que de moments passionnels, ça c’est au début. Ensuite, si on veut qu’une relation marche, il faut faire des efforts et s’adapter à l’autre. Attention, il faut que ce soit dans les deux sens, sinon, ça a peu de chance de fonctionner. Je pense que dans une véritable relation, on change un petit peu, mais en bien : on donne le meilleur de soi tout en étant d’accord de partager les pires moments.

17. Etre parent est difficile, mais c’est un cadeau extraordinaire. Si on m’avait dit que je serais déjà maman à 25 ans j’aurais eu du mal à y croire. Encore moins si on m’avait dit que mon enfant aurait déjà 6 ans. Etre maman (à 18 ans ou n’importe quel âge), c’est difficile. Les habitudes sont chamboulées et on est responsable du bien-être et de la vie d’une autre personne. Pourtant, je ne peux pas exprimer le bonheur que je ressens quand je vois son sourire ou que je le regarde en train de découvrir de nouvelles choses. Il m’apporte tellement de joie.

18. Les vrais amis se comptent sur les doigts de la main. Il arrive que des amitiés se perdent au fil des années, ça m’est arrivé plusieurs fois. C’est comme ça, ça ne sert à rien de remuer le passé et de se demander comment on s’est perdus de vue. L’important est de garder les bons moments en mémoire et de garder la porte ouverte le jour où cette amitié frappera peut-être à nouveau.

19. On n’a pas besoin de s’attribuer des étiquettes pour exister. J’ai souvent essayé de me placer dans une case pour savoir qui j’étais. Maintenant, je crois que j’ai accepté le fait que ma personnalité et mon style sont uniques et que je n’ai pas besoin de me cataloguer.

20. Bruce Springsteen aura toujours une place spéciale dans mon coeur. Voilà plus de dix ans que j’écoute sa musique grâce à mon père. Ses paroles me transportent ailleurs et me réconfortent quand je vais mal. Les émotions qu’il me transmet à travers ses chansons et ses concerts sont absolument indescriptibles. Parfois, il arrive même qu’il me manque. Je sais que c’est assez étrange, mais Bruce est une personne très importante pour moi.

21. Il est important de savoir relativiser. Je suis une personne qui s’énerve assez vite et qui avait l’habitude d’en faire des tonnes. Aujourd’hui, je suis consciente de cet aspect colérique de ma personnalité et j’essaie de le contenir au mieux.

22. Le métier de bibliothécaire. Quand même, j’ai passé de nombreuses années à l’école, mais j’ai également appris un métier : celui de bibliothécaire. Durant trois ans, j’ai appris à cataloguer, désherber, équiper, organiser, ranger, classer, trier, être disponible, etc. Il me semble que ce n’est pas négligeable.

23. La vie n’est pas un concours. Qu’il s’agisse de se vanter de qui a la plus belle voiture, qui a les meilleures notes a l’école ou encore qui a le plus gros nombre de problèmes. Franchement, chacun a sa propre vie avec son lot de bonheur et de soucis. Comparer le ressenti de chacun sur sa propre vie n’a aucune utilité.

24. Aller à la piscine et les parcs d’attractions sont bien moins funs à 25 ans. En ce qui concerne la piscine, pourquoi vouloir aller se baigner dans une eau froide ? J’ai vraiment de plus en plus de peine à y aller, mais j’y vais pour le plaisir de mon fils. Pareil pour les parcs d’attraction. L’adrénaline, ce n’est vraiment plus mon truc. Même faire de la balançoire à toute allure, c’est trop pour moi.

25. On peut être un adulte mais rester enfant dans sa tête et c’est tant mieux. Je ne veux pas m’arrêter de rêver. Je voudrais pouvoir m’envoler avec Peter Pan au Pays Imaginaire, tomber dans le terrier du lapin jusqu’au Pays des Merveilles et visiter la planète du Petit Prince. Heureusement qu’il y a encore plein de façons de rêver de nos jours. Je garderai une âme d’enfant à tout jamais, quel que soit mon âge.

Vous aussi, continuez de rêver malgré votre âge !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Blogueuse suisse depuis plusieurs années, Jade se consacre à l’écriture de Hey Little Dolly de façon sérieuse depuis 2016. Sur ce blog, elle vous propose des maquillages colorés, parce qu’elle estime que la vie a besoin de couleurs. Jade est une personne positive et elle écrit dans le but de vous transmettre cette bonne humeur.

Share on
Previous Post Next Post

Vous aimerez aussi

8 Comments

  • Reply BarbaraB Online

    J'ai adoré ton article qui est aussi drôle que sérieux ! 🙂

    20 juin 2016 at 15 h 30 min
  • Reply Alexandra

    Encore une fois un bon anniversaire ma chère Jade! Tu as appris plein de choses ces 25 dernières années, certaines choses que j'apprends toujours… Je te souhaite beaucoup de bonheur pour cette nouvelle année <3

    20 juin 2016 at 16 h 39 min
  • Reply Jade

    Merci beaucoup 🙂

    20 juin 2016 at 17 h 57 min
  • Reply Jade

    Merci ! C'est ça qui est chouette dans la vie, on suit chacun son parcours 🙂

    20 juin 2016 at 17 h 58 min
  • Reply Mylia

    C'est fou de réaliser à quel point on évolue, à quel point on comprend des choses en vieillissant. Ma soeur est en pleine crise d'adolescence et je me revois à travers elle, à son âge, avec tous mes doutes et mes certitudes qui étaient finalement fausses. Je me souviens qu'à l'époque, j'étais persuadée de ne jamais changer d'opinion, de vision des choses, etc… Ca aussi, c'était bien faux ! Et c'est finalement tant mieux.

    22 juin 2016 at 19 h 08 min
  • Reply Chic-pratique

    Merci pour ton point 7 la vie est trop courte pour ne pas oser

    23 juin 2016 at 21 h 12 min
  • Reply Jade

    Oui, l'adolescence paraît tellement longue et on a l'impression qu'on changera jamais… Et pourtant !

    25 juin 2016 at 22 h 33 min
  • Reply Jade

    De rien 🙂

    25 juin 2016 at 22 h 33 min
  • Laisser un commentaire