Follow:
Beauté, Produits

J’ai testé le Modeling Mask Fresh Cup d’Etude House !

Il ne me semble pas vous l’avoir dit, mais je suis en arrêt de travail pour pouvoir me reposer un maximum avant l’arrivée de bébé. Et là, ça fait près d’une semaine que je ne me suis pas maquillée. J’ai juste pas envie et je préfère laisser ma peau respirer. Mais comme d’habitude, quand je la laisse respirer, je me retrouve avec plein de boutons… Alors j’ai eu envie de me faire un masque pour revigorer tout ça ! On parle donc ici du masque d’Etude House, le Fresh Cup.

Le packaging

On dirait une sorte de pot de yoghurt. C’est assez sympa, à mon avis. En plus, comme celui-ci est à la myrtille, on a vraiment l’envie que c’est consommable. Mais évidemment, ça ne l’est pas ! Sinon, il faut dire que c’est assez gros comme packaging. Il y a peu de produit à l’intérieur et je pense qu’il aurait été possible de réduire le contenant. C’est bien plus simple de stocker des masques en petits paquets, comme ceux du Superdrug par exemple.

Comment s’en servir ?

Quand on enlève l’opercule, on se retrouve avec une poudre et une petite spatule. On nous indique qu’il faut rajouter de l’eau jusqu’à l’encoche prévue à cet effet. Par contre, on ne spécifie pas la température de l’eau. J’ai personnellement opté pour une eau tiède. Ensuite, il faut bien mélanger à l’aide de la spatule. Faites bien attention à faire des mouvements dans tous les sens, parce que la poudre a tendance à rester au fond du pot. Il faudrait obtenir un mélange assez homogène, mais c’est possible que quelques grumeaux restent, c’est franchement pas grave.

Ensuite, on utilise la petite spatule pour appliquer cette pâte sur le visage. N’hésitez pas à en mettre une couche épaisse, ce sera plus simple pour retirer le masque. Vous pouvez aussi l’appliquer dans le début du cou, moi, je le fais souvent. En plus, là, j’ai trouvé qu’on avait beaucoup de produit à la fin. Bon, j’aurais pu en appliquer une plus grosse couche à certains endroits. Mais j’ai quand même l’impression de n’avoir utilisé que la moitié du produit. A faire avec une copine, peut-être ?

Finalement, on laisse poser pendant 10-15 minutes. Pendant ce temps, on apprécie la sensation de la peau qui tire et qui s’immobilise. Moi, j’adore cette sensation ! Et vous ? Durant la pose, j’ai aussi expérimenté une sensation de fraicheur très agréable. Après le temps de pose, on peut retirer le masque ! Alors là, on attrape un bout et on tire gentiment. C’est donc un masque peel-off, mais qui ne tire pas du tout la peau. Attention cependant aux endroit où on a pas assez mis de produit. Ou les zones pileuses. S’il vous reste des résidus sur le visage, pas de problème, ça s’enlève facilement à l’eau ! On termine par se rincer le visage et voilà !

J’en pense quoi ?

C’était vraiment une chouette expérience. J’ai beaucoup aimé la sensation de fraicheur durant la pose, ainsi que de retirer le masque. C’est toujours super kiffant ces masques peel-off, sauf que des fois, ça fait quand même mal à la peau quand ça tire. Là, pas du tout ! J’ai aussi apprécié l’aspect marrant du packaging. Sans oublier la spatule, qui rend tout le processus hyper simple. Le seul point qui m’a dérangé, c’est le gaspillage au niveau du produit et quand même, le packaging n’était pas indispensable. J’ai un peu l’impression que c’est souvent le cas dans les cosmétiques asiatiques. On met en avant un packaging fun et mignon, aux dépends de la réduction des déchets.

Cet article vous a plu ? Epinglez-le sur Pinterest !

 

 

Connaissiez-vous ce masque peel-off ?

 

EnregistrerEnregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

Blogueuse suisse depuis février 2016. J’aime partager les aspects positifs de ma vie. Que ce soit des maquillages colorés, ma vie de maman ou encore quelques recettes de cuisine. Je suis également la fondatrice du Club Confetti depuis 2017.

Share on
Previous Post Next Post

Vous aimerez aussi

No Comments

Laisser un commentaire